mardi 5 janvier 2021

Voeux 2021

Après cette année 2020 en grande partie masquée, privative de nos libertés les plus chères, privative de lien social, de culture, de travail, de nature … après une année qui a vu partir de manière anticipée nombre d’entre nous, qui oblige chacun de nous, à tous âges, à la résignation ; nous souhaitons que 2021 ne soit pas l’année d’un fatalisme collectif. 

Au contraire. Soyons forts ensembles, à l’écoute, pour apporter à celles et ceux qui en ont besoin le réconfort de notre belle devise Fraternité ; Soyons solidaires, généreux, pour donner, à celles et ceux que la crise économico-sanitaire pilonne, les moyens de vivre dignement de notre belle devise Egalité; Soyons courageux, audacieux et lucides pour rester maîtres de notre ineffaçable devise Liberté. 

Face à la pandémie et ses conséquences, la tentation pour certain-e-s sera grande d'opposer les enjeux climatiques et la relance économique, comme celle d’opposer l’écologie au social, soyons clairvoyants pour enfin poser des bases du « monde d’après » et que nos lendemains aient le goût du renouveau.

Elu.es, nous porterons comme toujours ce message et des propositions d'actions concrètes et écologistes au sein du Conseil municipal de Saint Michel sur Orge! 

 Très bonne année 2021 à tou-te-s!







samedi 2 janvier 2021

Tribune Janvier 2021

 

Les impôts locaux nous le rappelle : l’argent public « facile » n’existe pas. Quelle que soit la collectivité qui dépense, c’est le contribuable qui finance.

Cela donne le droit de s’interroger sur l’utilisation des impôts locaux. En particulier sur la tendance à dépenser à la place d’autres. En se justifiant par des arguments « paravents », la municipalité se prive ainsi de marges pour engager l’impératif que désormais tout le monde invoque : la transition écologique et solidaire.

Quelques exemples :

-          l’agence postale communale créée après la fermeture du bureau Gambetta par La Poste,

-          la police municipale et la vidéosurveillance qui laissent plus penser une substitution qu’à une complémentarité avec la police nationale.

-          la rénovation des parkings privés, places de Ber et de Püttlingen, à mettre en regard des rues qui attendent leur rénovation.

Aujourd’hui, l’intervention dans une transaction commerciale au sein de la galerie marchande sans raisons probantes avec à la clef une fermeture supplémentaire.

Le budget 2021 peut bien être présenté comme répondant aux attentes des habitants, l’abandon des conseils de quartier dit l‘absence de volonté de recueillir vraiment ces besoins.

Nous redisons la nécessité de la démocratie participative. Faire avec pour éviter de faire contre est une exigence.

 

Christian Piccolo, Isabelle Catrain, Denis Berton, Bertrand Granado

collectif.smo.2020@gmail.com


Articles recommandés

Vœux 2020

Mettre au cœur des enjeux de la prochaine élection municipale, les indispensables politiques de transition qu’appellent les urgences enviro...

les plus lus