mercredi 31 août 2022

Tribune Septembre 2022

Les élections législatives ont donné une Assemblée nationale plus représentative de la diversité des opinions que la précédente. C’est un bon point pour la démocratie.

La majorité ne peut plus se comporter sans tenir compte de la diversité des votes exprimés. Elle ne peut oublier l’abstention massive. Elle doit faire des compromis. Les bonnes intentions annoncées seront un premier pas pour lutter contre le désintérêt vis à-vis de la politique si elles sont suivies d’effets. 

Ce nouveau contexte doit inspirer également le niveau local. Ecouter, entendre, concerter, faire participer, prendre en compte est désormais impératif. Il existe une forte attente citoyenne. La mobilisation réussie contre l’élagage des arbres de la rue de Sainte Geneviève en plein mois de juillet montre qu’il n’est plus possible de faire les choses en catimini au creux de l’été. Les habitants vigilants sont plus nombreux. 

La révision du PLU annoncée par la municipalité devra être menée avec conviction pour prendre en compte, sans dogmatisme, les mesures nécessaires à l’adaptation de notre ville au changement climatique. L’été a sonné l’alerte. Plus personne ne peut faire l’autruche. 

Construire ENSEMBLE la ville prend tout son sens, l’urgence climatique nous y oblige ; nous y sommes prêts depuis des années. Réussir, demande une vraie volonté de la majorité que chacun et chacune pourra mesurer.

Christian Piccolo, Isabelle Catrain, Denis Berton, Bertrand Granado
https://www.avenirecologiqueetsolidaire.fr/ collectif.smo.2020@gmail.com

lundi 15 août 2022

Tribune de Mars 2022

Depuis 2015, les élus locaux alertent sur la crise sur les vacances commerciales mesurée par un taux pouvant atteindre 20 % de vacance commerciale. 


Le Sénat a lancé une mission de contrôle de l'efficacité des actions gouvernementales en matière de revitalisation des centres-villes. Pour l’instant, les premières auditions ont permis de rappeler la situation. Le constat est alarmant parce que l’essentiel des 100 milliards d’augmentation du commerce des 20 dernières années a été absorbé par la vente en ligne. Même le mouvement vers une consommation de proximité et d’un retour au local ne sont pas rassurant puisqu’ils traduisent le développement du drive, des interfaces logistiques et des caissons de livraison. Petite lueur d’espoir : la qualité du projet local et le partenariat entre la ville et les commerçants ont pu contenir les conséquences : encore faut-il qu’ils existent ! A Saint Michel, où cette crise est plus marquée qu’ailleurs autour de nous et depuis plus longtemps, nous ne voyons pas la volonté d’œuvrer pour sortir la galerie commerciale de son marasme. L’Action Cœur de ville ne donne aucun résultat. Et cela restera le cas aussi longtemps que ce programme ne sera qu’une opportunité pour faire à bon compte des travaux de voiries sans autre objectif. A l’heure du bilan, il ne pourra pas être dit que nous ne savions pas. Christian Piccolo, Isabelle Catrain, Denis Berton, Bertrand Granado https://www.avenirecologiqueetsolidaire.fr/ collectif.smo.2020@gmail.com

jeudi 30 juin 2022

Tribune Juillet-Août 2022

Une longue séquence électorale prend fin avec une nouvelle fois une importante abstention. Ce désintérêt selon les uns, cette lassitude selon les autres sont les symptômes d’une fatigue démocratique nous disent les commentateurs. 


L’été et le beau temps sont donc les bienvenues pour se changer les idées. Ce sera, comme souvent, l’occasion de vivre de façon différente du reste de l’année. Moins pressés et plus détendus, nous serons plus attentifs aux autres et aux choses qui nous entourent. Nous serons plus sensibles à ce qui fait notre qualité de vie. Peut-être déciderons-nous de faire de ces petits changements nos nouvelles habitudes. Celles qui nous mettront résolument sur le chemin de notre transition pour sortir du toujours plus, une voie sans autre issue que le pire. Marcher pour faire les petits trajets du quotidien, aller à vélo plutôt qu’en voiture, réutiliser plutôt que jeter, acheter de manière réfléchie c’est décider de moins subir l’augmentation du carburant et l’envolée des prix. 

Peut-être nos décideurs comprendront-ils alors notre volonté de relever le défi écologique et social. Peut-être comprendront-ils qu’invoquer l’écologie punitive pour ne rien faire n’est plus d’actualité. Peut-être feront-ils enfin les choix pour faire face. C’est à souhaiter. 

Nous serons attentifs à ce qu’il en soit ainsi. D’ici là, très bonnes vacances à toutes et à tous!

 Christian Piccolo, Isabelle Catrain, Denis Berton, Bertrand Granado https://www.avenirecologiqueetsolidaire.fr/ collectif.smo.2020@gmail.com 

mardi 31 mai 2022

Tribune Juin 2022

Le choix de l’aménagement de la place Marcel Carné aura été une simagrée de consultation entre 3 propositions qui n’étaient que 3 variantes du même projet ! 


Pourtant les participants à l’atelier de conception en février avaient imaginé des scénarios bien différents les uns des autres. Le nôtre par exemple proposait de donner toute la place aux espaces verts en supprimant le stationnement des voitures. Il imaginait d’utiliser le parking couvert, vide en permanence, au profit des habitants et des spectateurs des cinémas et du théâtre en créant un passage donnant sur la place. Il prévoyait un point rafraichissant autour de la fontaine de la terrasse devant la ressourcerie, point si nécessaire face aux vagues de chaleurs que nous connaissons désormais. Il remettait en question la couteuse rampe paysagère à l’avantage plus qu’incertain : qui pense que cela fera venir les clients de Géant dans la galerie marchande ? Il envisageait un pôle d’activités de l’économie sociale et solidaire pour relancer la fréquentation du centre commercial. 

Rien de cela n’a été débattu ! 

Une concertation minimaliste, un atelier organisé hors du quartier et un vote encadré pouvaient ils donner autre chose qu’une placette pour ce « grand projet » ? Faire revivre les conseils de quartier aurait permis de faire plus et mieux. Les enjeux écologiques et sociaux doivent intégrer l’action locale!

Christian Piccolo, Isabelle Catrain, Denis Berton, Bertrand Granado https://www.avenirecologiqueetsolidaire.fr/ collectif.smo.2020@gmail.com

lundi 9 mai 2022

Commémoration du 8 mai 1945

 

La commémoration de l’armistice du 8 mai 1945 a pris un tour particulier cette année. 

Aux traditionnels recueillements et dépôts de gerbes de fleurs sont venues s’ajouter une halte au square dédié aux femmes Compagnons de la libération et le changement de la dénomination de la place du marché désormais rebaptisée au nom d’Yvonne et Jeanine Trihoreau.


Deux saint michelloises distinguées par l’Etat d’Israël en 1996 pour avoir sauvé une enfant juive aprèsla rafle du Vel d’Hiv en 1942. Un acte de bravoure et de courage salué par l’attribution du titre de :« juste parmi les nations ».

Nous saluons cette initiative décidée par le conseil municipal à l’unanimité le 24 mars dernier qui reprend la proposition, non retenue à l’époque, que notre groupe a faite le 27 mai 2021.

La commémoration a donc pris la forme d’un parcours mémoriel où les rappels historiques des discours ont fait écho à la triste actualité en Ukraine.  

Ce parcours mémoriel pourra être utilement complété l’année prochaine en rendant hommage, comme nous l’avons proposé lors du dernier conseil municipal, à Serge Dutheil, résistant saint michellois très actif qui fût président du comité de libération puis élu maire de Saint Michel à la libération.

Nous continuerons à contribuer au devoir de mémoire.   



Articles recommandés

Vœux 2020

Mettre au cœur des enjeux de la prochaine élection municipale, les indispensables politiques de transition qu’appellent les urgences enviro...

les plus lus