Accéder au contenu principal

Articles

Articles recommandés

Conseil municipal du 16 novembre 2023

L’ordre du jour du dernier conseil municipal n’était pas fourni. Il comportait néanmoins trois sujets qui auraient pu être l’occasion d’un débat conséquent. Malheureusement, la majorité avait décidé de faire une présentation plate et a minima. Elle a aussi choisi de ne pas vraiment répondre à nos interventions. Les échanges sont donc restés monotones comme d’habitude. A la suite de difficultés techniques, le compte-rendu de la réunion du 28 septembre était incomplet. De plus, il comportait des erreurs notamment sur le sens de nos votes. Nous avons obtenu le report de l’adoption de ce compte rendu afin de remédier à cette situation. Et pour aider, nous avons mis à disposition notre enregistrement vidéo de la séance. Nous aurions pu le faire en temps utile car la municipalité sait parfaitement que nous diffusons en direct le conseil municipal. La maire ne manque d’ailleurs pas de railler cette démarche. Comme quoi, c’est loin d’être inutile ! Pour soustraire du vote du Conseil municipal
Articles récents

Tribune Décembre 2023

A l’occasion du débat d’orientation budgétaire la majorité a présenté ses objectifs budgétaires pour 2024. Au programme : maîtrise des dépenses, gestion patrimoniale et recherche de subvention. Rien de nouveau dans la répétition d’année en année des mêmes objectifs qui cache une absence d’orientation à vrai dire. Sauf que la volonté ne se traduit pas dans les chiffres puisque les dépenses soi-disant maîtrisées affichent une augmentation non négligeable tous les ans. Et aussi de la mauvaise foi lorsque la majorité renvoie à l’Etat la responsabilité de l’augmentation de la taxe foncière alors que c’est le résultat du vote d’une majorité de parlementaires dont ceux du parti de notre Maire. Ou encore le fait de se plaindre des baisses de dotations alors que les montants sont en augmentation. De toutes façons, les excédents affichés année après année montrent que la commune n’a pas vraiment de difficultés de fin de mois. Nous aurions en revanche apprécié avoir une analyse des raisons de la

Tribune Novembre 2023

  La majorité a voté sans sourciller l’installation de 44 caméras de vidéosurveillance supplémentaires. Nous sommes surpris qu’une décision de cette importance intervienne sans justifications tant il s’agit d’une privatisation de la sécurité et un marché très lucratif pour quelques entreprises souvent liées à l’armement. La Gendarmerie nationale et l’inspection générale des services de la ville de Lyon ont alimenté récemment une « littérature » abondante qui montre que l’efficacité de cet outil dépend d‘une utilisation bien pensée, adaptée et poursuivant des objectifs précis. Ces éléments sont absents dans la délibération soumise au vote du conseil municipal.  Pourquoi un tel oubli ? Est ce faute de prévention et de résolution d’affaires dérisoires au regard du considérable arsenal de caméras de la ville ? Nous ne comprenons pas la volonté de mettre toute la ville sous surveillance. La délinquance a-t-elle augmentée à ce point à Saint Michel ? S’étend-t-elle à tous les quartiers ? Ces